Promenades

Ces promenades ont pour but :

  • Chez le chiot : de développer la socialisation avec ses congénères, de parfaire la communication entre chiens, de se familiariser aux personnes inconnues et à des environnements visuels, auditifs et tactiles différents. Ainsi, plus tard, votre chien aura de fortes chances d’être le plus à l’aise possible en toutes circonstances.
  • Chez le chien adulte : de maintenir la socialisation qu’il a acquise étant chiot, d’enseigner les codes canins aux chiots présents et de continuer sa familiarisation au monde des Humains. Ce chien adulte sera « bien dans sa tête et dans ses pattes » et aura moins de risques de devenir agressif et/ou peureux.

p00

Nous promenons nos chiens en liberté contrôlée. C’est à dire :

  • des chiens qui reviennent au rappel,
  • des chiens remis en laisse ou gardés sous contrôle lors de passages de promeneurs, véhicules ou autres,
  • des chiens gardés sur les chemins.

Nous enseignons aux maîtres à devenir des maîtres responsables et respectueux. Nous accueillons les chiots dès l’âge de 4 mois et les chiens adultes (sous réserve de l’accord du moniteur d’éducation).

Les promenades se terminent par une petite collation. C’est un moment qui permet au groupe d’échanger des informations, de faire plus ample connaissance et de poser des questions.

Les promenades de socialisation ont lieu :

  • un samedi par mois, de 14h à 16h (grand maximum),
  • dans des endroits variés, sur des chemins de champs ou en forêt (selon les conditions climatiques),
  • par tous les temps (équipez-vous en conséquence),

Pour chaque promenade, une fiche d’inscription est disponible au club. Les inscriptions peuvent se faire également par mail ou par sms, auprès des monitrices :

Christine Kloetzlen, au 06 14 10 17 52 ou christine.kloetzlen@gmail.com
Sabine Kreber, au 06 23 78 44 88 ou sabine.kreber@mulhouse.fr

Prochaine promenade :  

Tenez-vous informé en consultant ce site et les panneaux d’affichage.
Encore mieux : si vous vous abonnez au site du club, vous serez automatiquement prévenu par email de la prochaine promenade.

p0

 

Laissons Lulu, initiatrice de cette activité en 2008, présenter en images les promenades de socialisation au Club d’Education Canine de Habsheim…

Les promenades de socialisation

Parce que la socialisation d’un chien débute très tôt et doit se poursuivre tout au long de sa vie, vous cherchez à socialiser votre chiot ou à parfaire la socialisation de votre chien adulte dans de bonnes conditions mais peu d’occasions s’offrent à vous, alors, n’hésitez plus un instant et participez aux Promenades de socialisation !!

p1Course poursuite ! p2A côté d’un chien adulte, même de petite taille, moi, le chiot, j’apprends à rester sage…

Mon chiot deviendra un chien adulte sociable !

Pendant les premiers mois de sa vie, le chiot doit pouvoir bénéficier d’un environnement très stimulant afin de développer des facultés d’adaptation importantes et solides.

p3Pêle-mêle… On se découvre, on se renifle, on explore notre environnement… p4Un « c’est bien ! », un sourire et une friandise pour récompenser un « couché ! ».

Le chiot doit se familiariser aux humains, à ses congénères, aux autres animaux, au bruit, aux vélos, aux voitures, aux manipulations (pour devenir docile), etc… Ainsi, plus tard, il aura de fortes chances d’être le plus à l’aise possible en toutes circonstances.

p5J’apprends qu’obéir et être touché peuvent se révéler agréable et avantageux pour moi. p6Les êtres humains sont fascinants, ils ont toujours tout un tas de bonnes choses dans les poches et sont tout aussi attentionnés envers nous que nous sommes attentifs à eux.

Les chiots qui sortiront peu, seront peu stimulés, peu manipulés et qui auront peu ou pas d’interactions sociales, seront les plus craintifs, les plus méfiants, les plus inadaptés et ceux qui auront le moins de chances d’avoir une vie sociale riche et épanouissante.

p7A l’attaaaaque !!! Je finirai bien par t’attraper et après, ce sera à ton tour de me pourchasser !

Pour se développer psychiquement de façon équilibrée, le chien doit donc rencontrer, dès son plus jeune âge, en parallèle de son éveil sensoriel et de sa socialisation avec les humains:

  • de nombreux congénères,
  • de toutes sortes,
  • de tous pelages,
  • de toutes tailles,
  • et de tous tempéraments.

Tout ceci doit se dérouler dans des conditions favorables : sans laisse, dans un endroit sécurisé, en compagnie de chiots et surtout de chiens adultes bien socialisés, matures psychologiquement parlant, possédant des compétences sociales solides et capables de transmettre un savoir-être typiquement canin.

p8Petite pause pour abreuver chiens et chiots. Evidemment, la gamelle du voisin est toujours la meilleure… p9Je te regarde parce que tu as su me rendre attentif à toi.

Une socialisation précoce permettra, en outre, d’atténuer certains comportements apparaissant au moment de l’adolescence.

p10Allez, viens Fifi, on va attraper Elios ! p11Tout jeune et tout sage !

Ces rencontres entre chiens doivent être nombreuses (chiots et chiens devraient rencontrer une dizaine de congénères différents par semaine) et toujours positives et agréables.
Il en va de même avec les humains auxquels le chiot sera exposé. Les chiots doivent particulièrement apprendre à apprécier la présence des enfants (qui gesticulent beaucoup, ont une voix perçante et des mouvements brusques et désordonnés pour les plus jeunes), des hommes (qui sont généralement très impressionnants avec leur grosse voix), des personnes âgées et celles à mobilité réduite dont la façon de marcher, les cannes ou les chaises roulantes peuvent intriguer voire effrayer un chien qui n’y est pas préparé.

p12On part en promenade mais on ne gêne ni les marcheurs, ni les cyclistes ! p13Tiens, se passerait-il quelque chose au loin ?

Les premières rencontres avec d’autres chiens devraient toujours avoir lieu dans un endroit calme et propice aux jeux.

p14 p15 p16

Oui, mais…

Offrir à son chiot, et même à son chien adulte, la possibilité de se socialiser valablement et correctement reste difficile :

  • soit parce qu’il n’y a pas toujours de chiens dans l’entourage direct des maîtres,
  • soit parce qu’il n’y a pas de lieux sécurisés et propices aux rencontres,
  • soit parce que les chiens que l’on connaît ne sont pas sociables ou pas suffisamment éduqués,
  • soit parce que les propriétaires des chiens que l’on peut rencontrer ont peur de la réaction de leur propre chien (par manque de contrôle, par méconnaissance du comportement canin, parce qu’il y a eu un précédent: une bagarre qui a dégénéré, une morsure, etc…).
p17Une des nombreuses façons de faire connaissance avec un congénère… p18Prise de contact.

p19Début de promenade : après avoir marché en laisse puis avoir été lâchés, chiens et chiots se disent bonjour.

Les occasions de laisser son chiot (ou son chien) jouer avec un congénère qu’il ne connaît pas sont donc, au final, assez rares ce qui n’est pas le cas pour les êtres humains que votre chien devrait donc être habitué à rencontrer dès son plus jeune âge.

Pourtant, même si socialiser un chien n’est pas toujours chose aisée, ce n’est pas non plus impossible !! Faites jouer votre réseau social ou faites de nouvelles rencontres afin de permettre à votre chien de se familiariser avec son environnement et avec les êtres qui l’entourent.

p22 J’ai appris que chez les chiens, le chiot et le chien adolescent doivent faire profil bas face
aux adultes quelque soit leur taille… Souvent, la gestuelle et les regards en disent long.
p21
p23 Il vaut donc mieux que je me tienne tranquille ! Et si je n’obtempère pas,
le chien adulte me fera clairement comprendre ce qu’il attend de moi…
p24

Si votre chien est agressif ou peureux envers les humains, les autres chiens ou son environnement, et même si les conditions d’élevage ne sont pas à négliger dans l’apparition de comportements gênants ou de troubles du comportement, il est de votre responsabilité de tout mettre en œuvre pour socialiser votre chien afin de remédier à la situation.
Tout ceci doit se faire en parallèle de séances d’éducation canine qui vous permettront non seulement d’apprendre à avoir du contrôle sur votre chien mais aussi de tisser une relation avec lui par le biais d’entraînements réguliers et quotidiens qui vous donneront l’opportunité de prêter attention l’un à l’autre et d’apprendre à communiquer, sans quoi vous ne ferez guère de progrès .
Par respect pour lui et pour l’intégrer efficacement dans notre société, il vous faut le socialiser et l’éduquer !

p25J’apprends que si l’on me demande de m’asseoir en étant assez motivant, j’y gagne toujours quelque chose. Quelle bonne nouvelle ! p26Moi, le « Assis ! » et le « Restes ! », je connais bien. Ma maîtresse m’a appris tout cela il y a bien longtemps et ça marche toujours. Mais ‘faut dire qu’il y a de l’entraînement !

Les chiens sont des êtres sociaux par excellence au même titre que l’Homme. Etablir des liens multiples avec des congénères ou avec des personnes est donc d’une importance capitale pour tous les chiens car cela fait partie de leur nature profonde.
Un chien qui est incapable d’avoir une vie sociale, parce qu’il est agressif ou peureux, parce qu’il n’a pas été socialisé ou éduqué ou parce que son maître l’en empêche pour le garder pour lui tout seul, est un chien en souffrance dans la mesure où il ne peut répondre à son instinct social !

p27Des picots ? Quels picots ? Mais non, je ne me suis pas roulée n’importe où !!! p28Ici, et en attendant les autres, j’ai le droit de creuser.

La socialisation demeure donc une nécessité non seulement parce qu’elle permet à votre chien d’assimiler les codes canins généraux, ceux qui sont propres à un groupe d’individus voire à un individu seul mais aussi parce qu’avoir des interactions nombreuses et positives avec d’autres chiens ou avec des êtres humains génère du bien-être et participe à l’équilibre physique et psychique de n’importe quel chien.

p29Eh, tu vois la même chose que moi là-bas ? p30Bon, vas-y ! Moi, je guette et toi, tu attrapes cette satanée souris !

Plus votre chien en saura sur le savoir-vivre canin, plus il sera à même de s’adapter à la présence de nouveaux congénères dont il saura décrypter la posture, l’attitude ou les mimiques et plus il sera bien dans sa peau !

Sans laisse ? Une idée saugrenue ?

Pourtant, c’est certainement la façon la plus appropriée de laisser deux chiens faire connaissance.
Sans laisse, ils ont le choix ! Ils peuvent évaluer les intentions de chacun, se flairer, se frôler, échanger des regards, jouer, renifler ensemble parterre, continuer la promenade ensemble ou, simplement, passer leur chemin voire même fuir si la situation met l’un d’entre eux trop mal à l’aise.

p31Lequel de nous deux tombera en premier ? p32Bar de fortune…

Lors d’une rencontre, la laisse est très souvent une véritable entrave qui communique, de plus, tensions et inquiétude de la part du maître.
Dans d’autres cas, la laisse empêche le chien d’agir de façon autonome dans ses relations sociales puisqu’il est en permanence relié à son maître.
Et puis, qui dit « rencontre en laisse » dit « rencontre forcée » et impossibilité d’éviter ou de fuir pour celui qui n’est pas assez sûr de lui ou qui n’a pas l’habitude de rencontrer d’autres chiens ou qui a eu de mauvaises expériences précédemment. Un chien acculé, forcé à vivre une expérience désagréable, peut avoir une réaction agressive ! Il n’y a donc rien à gagner à ce type de rencontre ! Alors soyez vigilant et conscient du manque d’assurance ou de sociabilité de votre chien et même de votre méconnaissance du comportement canin ! Si vous ou votre chien n’êtes pas à l’aise face à une rencontre avec un autre chien ou une personne, passez votre chemin ! Vous aurez d’autres occasions de rencontrer chiens et humains à un moment plus adéquat et pour lequel vous vous serez préparé.

p33 Nos regards en disent souvent long sur ce que nous sommes, ce que nous ressentons, ce que nous voulons… Mais saurez-vous nous comprendre sans faire preuve d’anthropomorphisme ? Saurez-vous nous accepter tels que nous sommes vraiment et non tels que vous rêvez que nous soyons ou tels que les autres nous décrivent ? p34

Quoiqu’il en soit, ne perdez pas de vue que c’est à vous de choisir les compagnons de jeu de votre chien au risque de transformer un moment qui se veut plaisant en traumatisme car le chien que vous aurez en face de vous peut se révéler agressif, immature (jouera comme une brute, ne saura pas se contrôler et ce serait dommage surtout si vous avez un chien de petite taille ou un chien timide), mal éduqué ou mal socialisé.
De plus, ayez à l’esprit que laisser un chien flâner librement ne peut se concevoir que si le maître a donné des bases solides d’éducation à son compagnon à quatre pattes. Alors, quel est votre niveau de contrôle sur votre chien ?

Au programme

Socialiser son chiot ou son chien, c’est aussi être actif et réactif.

C’est apprendre à :

  • Observer et décoder la gestuelle canine,
  • Développer votre vigilance,
  • Apprendre à regarder votre chien (et ceux des autres participants) plus objectivement,
  • Découvrir de nouvelles facettes de son comportement,
  • S’exercer à la marche en laisse, aux rappels, au « Assis ! », au « Restes ! »,
  • Jouer et courir,

Manipuler les chiens pour les rendre dociles et leur faire apprécier la compagnie des humains.

Voilà tout ce qui vous attend !!!

Le but de ces promenades est avant tout d’aider à la socialisation des chiens et des chiots afin de répondre au mieux à leurs exigences sociales.

p50Travail d’équipe ! Et oui, Eliott apprend que ses maîtres sont cohérents vis-à-vis de lui et de l’éducation qu’ils lui donnent. p51Une flaque ? Quelle flaque ??

Comme nous l’avons vu, la socialisation est un processus continu qui débute très tôt et doit se poursuivre tout au long de la vie de votre chien.
En outre, la participation à ces promenades contribue à satisfaire les besoins élémentaires d’attention, d’interactions sociales, d’exercice et de stimulation mentale du chien.

p47 Tu m’as appelé ? On m’a appris que mon prénom était toujours une bonne nouvelle et que
lorsqu’il était prononcé, il fallait que je prête attention à la personne qui me parle. Alors, je te regarde…
p53

C’est aussi probablement un bon moyen de renforcer l’éducation que tout maître responsable et aimant doit prodiguer à son chien, et de prévenir ou de palier à des problèmes de comportement.
Alors, à bientôt ?

p54Un grand merci aux photographes des Promenades de Socialisation :
Alan et Keiji
Chantal et Rhapsodie
Christine et Titou
Gilbert et Cenzo
Jacqueline et Chipie
Jacky et Filou
Jean-Marc et Dina, Ondine, Touffe, Suzy et Artémis
Philippe et Emy
Simone et Etosha, Guizmo, Giorgia et Zora