Bien vivre ensemble… quand on a un chien.

Vous avez un chien, compagnon de votre foyer, et vous le promenez

–  Au village ou en ville :
ramasser crottes

Pensez-vous à toujours ramasser les crottes que votre chien pourrait déposer sur le trottoir ? Des distributeurs de sacs et des poubelles sont souvent à votre disposition au village comme en ville. Faites bon usage de ces sachets ; ceux qui passent après vous apprécieront.
Veillez aussi à ce que votre chien ne lève pas la patte sur les murets de clôture des propriétés ou contre les maisons. Ce n’est pas du tout apprécié par les propriétaires des lieux ! Mettez-vous à leur place…

Un village, une ville propre, c’est tellement plus agréable !

 

–  Dans les champs, la forêt ou la colline :

Si vous avez l’habitude de détacher votre chien (lorsque c’est permis), pensez à le rappeler près de vous et remettez-le en laisse chaque fois que vous croisez un promeneur. Pensez que ce dernier pourrait avoir peur des chiens (même d’un tout petit) et que votre chien peut avoir des réactions imprévisibles en croisant un autre chien en laisse (combien de petits chiens tenus en laisse ont été agressés, voire tués, par un plus gros en liberté… que son maître croyait inoffensif !).

Le bien-être du chien en liberté, OUI ;
la mise en danger des autres, NON !

Etosha6a3m

 


Il marchait sagement tenu en laisse quand un gros chien en liberté l’a pris et secoué jusqu’à ce que mort s’en suive…
Son maître, bien trop loin, n’a rien vu mais il le croyait inoffensif…

A savoir :
Un chien en divagation (ce qui est interdit par la loi) est un chien qui n’est pas sous le contrôle de celui qui en a la responsabilité : il ne revient pas immédiatement au rappel ou bien il est laissé libre sans la présence de son maître (il fait son petit tour de quartier…). Ce chien peut causer un accident, dont le propriétaire sera responsable, ou faire ses besoins sur les trottoirs.

Vous aimez votre chien ?
C’est grâce à votre comportement qu’il sera accepté !